Dbloc notes

Dbloc notes

Mounier Hubert

Hubert Mounier, ça vous dit quelque chose ? Non ? Vous avez beau chercher vous ne vous rappelez pas ce nom sur la boîte à lettre de votre escalier ?  Normal, à moins que vous ne soyez voisins. Vous l'avez forcément vu et entendu, dans les années 80 90, c'était le chanteur de l'affaire Louis Trio, oui, celui avec des airs de Tintin sans Milou, avec des costards de crooner qu'il semblait avoir piqué à  Humphrey Bogart. Vous ne pouvez pas avoir oublié les titres les plus diffusés en radio comme "tout mais pas ça», "chic planète", « bois ton café »… vous êtes peut être alors passés à côté de petits bijoux comme succès de larmes » (un clip somptueux) « Mobilis in mobile » et autres lit d'Hélène.

Hubert Mounier, c'est  Cleet Boris, nom de scène du chanteur, qui laisse tomber le faux nez et le faux nom de potache rigolard qui cachait sa sensibilité derrière des rires et des jeux de mots, il a pris des ans et peut  être quelques claques, et sur des musiques élégantes il livre un deuxième opus, (le précédent « grand huit » a eu une diffusion confidentielle), et ma foi il ne se prive pas Denis Bénarrosh batterie percu,  et Laurent Vernerey à la basse pour les plus connus, sans oublier Benjamin Biolay multi instrumentiste qui réalise et arrange cet album.  
Pour les Textes Hubert plonge dans sa vie ou dans les nôtres pour parler de l'amour qui vient et qui s'en va, de la solitude de l'artiste


La pluie tombe les gens s'en vont
plus rein ne bouge à l'horizon
La fanfare est rentrée
La parade oubliée
Ceux qui applaudissaient
N'ont pas voulu rester
Ils étaient venus voir simple curiosité
Tout va bien
Du pain et des jeux
Le sourire en moins……


Quand l'amour, s'effiloche ou que la vie vous offre des revers, on peut partir au pays des artistes


Mets le monde dans une boîte
Et secoue la bien
De l'or dans les doigts
et en plus un joli brin de voix
suis ta bonne étoile
tu iras loin

Bon voyage au pays des artistes
Des amis et des sourires complices
Bon voyage jusqu'en haut de l'affiche

….

Je pense à Bruno quand je l'entends,  on peut aussi se réfugier au pays des rêves du magicien d'Oz surtout si c'est Coralie Clément qui vous ouvre la porte

Un soir, l'ombre d'un doute
S'étire sur la route  qu'on s'était tracée
Une route forcément droite
Pavée d'illusions, de bonnes intentions..
… c'est si facile de croire au magicien d'Oz
Oh ! C'est si facile de passer à autre chose….
Une vie sur la même route
on prend des chemins  puis on en revient
cette route n'a pas de fin…


le tout c'est de savoir « voyager léger », (ça me rappelle Théodore Monod expliquant comment faire son sac à dos, trier les affaires en 2 tas l'indispensable et l'autre, et reprendre les tas indispensable refaire le même tri jusqu'à ce que le tas indispensable puisse entrer dans un sac à dos de 40l.

j'ai eu trop de temps
et tant de choses à faire aux quatre vents
j'ai tant vu, tant appris
tant pis s'il faut payer le prix, c'est ainsi
et j'ai tout donné pour ne rien garder
voyager léger léger
ne rien regretter, ne rien oublier
Voyager léger léger
….


Alors un album mélancolique avec une jolie lueur d'espoir « l'amour revient toujours » et une Gaëlle (est-ce Gaëlle Hervé, je ne sais) qui chante en duo avec Hubert..

L'amour revient toujours
Mais il prend son temps
L'amour revient toujours
Sans jamais dire quand
……



Hubert Mounier voyager léger disque AZ

http://hubertmounier.artistes.universalmusic.fr/  en prime vous pourrez découvrir le dessinateur qui prouve que les sirènes existent comme dans une de ses chansons. Pas de panique pour l'instant le forum ne marche pas.


 

free music


30/05/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres