Dbloc notes

Dbloc notes

Bratsch

 

2005

Bratsch, on dirait une onomatopée, c'est un groupe musical. Un violon tzigane, une clarinette klezmerisante, une guitare aux accents andalous, une contrebasse tantôt cymbalum roumain, tantôt mingussisante et un accordéon qui se balade entre l'Europe centrale et la java. La musique tzigane, ça peut facilement être racoleur quand on ne fait que surfer sur les effets faciles, mais avec Bratsch, on a la joie, la tristesse, la mélancolie l'humour toute la palette des sentiments, ce qui différencie la musique bien jouée d'un moment d'émotion c'est quand on a l'impression d'entendre chanter l'âme humaine, je n'ai pas compris les paroles mais j'ai ressenti toutes les émotions. Mon seul regret est peut être là, un petit mot pour nous expliquer le sens de ce qu'on vient d'entendre ou de ce qu'on va entendre , histoire de planter le décor sans tomber dans la conférence « connaissance du monde » m'aurait sans doute permis d'aller plus loin encore dans l'émotion.  A ne pas louper s'ils ont la bonne idée de passer  près de chez vous.

http://www.bratsch.com/

 

en 2007

pour vous entraîner à la musique tzigane, l'ancien spectacle était intégralement pas en français du coup comme ils ne racontaient pas grand chose on se fiait à se que nous passait la musique. Ce nouveau spectacle est un mélange de création et de reprises parfois en français ou des adaptations. En tout cas c'est toujus aussi bon, ils viennent de sortir un disque "plein du monde" avec du beau linge dessus entre autres Olivia Ruiz, Sansévérino Tété, la rue Kétanou, Balbino Medellin et Debout sur le zinc (avec qui ils chantent "les mangeurs de lune"  ), c'est rafraichissant comme un rosé en terrasse mais ça fait pas mal au crâne (sauf le rosé bio des coteaux de l'Argens qui fait jamais mal) .  

et bonne nouvelle des bonnes nouvelles voilà ce qu'on trouve sur le site fnouc et sur des affiches parisiennes pour annoncer des concerts les 31mai  1er et 2juin avec invités, et c'est à la Cigale....


Pour fêter 25 ans sur les routes. Des potes, l'envie de se tenir chaud, une amitié indéfectible, une passion, et la musique… Colonne vertébrale de

de ce bien singulier quintet…. Voici l'histoire vraie d'une bande de pirates d'eau douce. De gentils de grands chemins qui fêtent cette année leurs 25 ans : Les BRATSCH. 25 ans à faire des disques. Pas des tonnes. Une petite douzaine en fait. 25 ans d'un tour du monde désordonné, bruyant, gai et coloré. 25 ans qu'en trainant leur bonne humeur dansante de gitans célestes sur la sono mondiale ils se sont fait des amis, des frères frères d'armes, des cousins, des bébés 25 ans, ca se fête. Alors Ils ont décidé de nous offrir «Plein du monde»



sur leur site le mangeur de lune est en écoute et c'est ....  

http://www.bratsch.com/

 

 


Vite, j'arrive à Paris, je cherche une place de stationnement, hop j'évite d'écraser le piéton qui traverse à contretemps, en face de la Cigale, ça tombe bien, le piéton c'est et sans la guitare ça aurait été beaucoup moins bien forcément. Je retrouve des amies, et on papote en terrasse en sirotant doucement une précieuse menthe à l'eau de vittel (ça fait combien 2,80€ en monnaie d'autrefois 16 balles, quand je pense que j'ai de la menthe plein le jardin !) on papote tellement qu'on arrive devant la salle et ils ont ouvert les portes de bonne heure et sauf à prendre le premier rang on serait milieu de salle, donc premier rang. Tant mieux, on aurait pu craindre pour le son, mais non top du top, un son ample et détaillé sans jamais être agressif (vous trouvez pas que souvent c'est trop fort et mal balancé pour les voix ?), une contrebasse dont le bois résonne, une guitare qui sonne de mille manières sous les doigts de , Dan Gharibian, et les voix là toutes proches… Vite vite, ça va démarrer, premier titre avec Khaled (aicha) et c'est parti, tantôt seul tantôt avec les invités, ça roule vite et tout le public est vite emballé, tantôt ému tantôt joyeux, les invités se succèdent les photos sont là (dans le même spectacle on a chanté arabe et hébreux entre autre, ça j'adore), une grande énergie, la Cigale finira debout plusieurs rappels et un bon anniversaire chanté par tout le public, et on se retrouve sur le trottoir on a fait des kilomètres et on est revenus au même endroit. Mon seul regret, pas de « Mangeur de lune » et Sansévérino n'était pas là. La tournée se poursuit et certaines dates sont déjà prévues avec des invités.

Le principe de l'album plein du monde est d'inviter d'autres artistes pour fêter les 25 ans du groupe, ont répondu présent pour l'album :
KHALED, OLIVIA RUIZ, SANSEVERINO, DEBOUT SUR LE ZINC, LHASA, TETE, LA RUE KETANOU, NERY, NOURITH, JULIETTE, KHALED, CHARLES AZNAVOUR, BALBINO MEDELLIN. Maintenant avec les photos à vous de trouver qui était présent ce samedi soir.

Si vous ne connaissez pas, pour découvrir 2 albums font deux bonnes portes d'entrée selon moi, le dernier Plein du monde, éclectique et universaliste et un plus typique SDF,


Et puis leur site plein de surprise si vous explorez tout

http://www.bratsch.com/

et un myspace
http://www.myspace.com/lesbratsch

 

les photos sont des liens à cliquer pour les voir en grand

 

 

Bratsch sur Direct 8

je ne les voispas sans rire, car lors du premier concert une amie à qui je disais  "dommage qu'ils ne nous explique pas de temps en temps de quoi ça parle" m'avait répondu "ils ne doivent pas parler français"

 

 

 
 

 

 

free music


30/05/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres