Dbloc notes

Dbloc notes

Jamait au hangar 23 le 6 février 2009

 

 

"alors là faut le faire" m'a dit une collègue. Et oui, je suis retourné voir Jamait! le spectacle précédent ne m'avait pas complètement emballé, ça sonnait trop guinguette des bords de Marne à mon goût, mais j'avais bien aimé la présence du bonhomme, son épaisseur (au sens figuré), ses textes et puis les éclairages et la mise en scène.

 

    Donc je déboule de bonne heure et j'attend dans le froid et dans la voiture qu'il y ait au moins 10 personnes. Encore une heure à attendre avant l'ouverture des portes, j'y vais, baladeur à l'oreille, j'écoute tout sauf Jamait,  Dautin et les Blérots, pour Dautin je sais qu'ils s'aiment bien, pour les Blérots je lui trouve une parentée dans les textes et les arrangements. Des Jamaitistes confirmés sont là et racontent leurs batailles, non leurs concerts précédents dont celui de Dijon, car ils sont "fans de chez fans" ils l'ont vu plus 5 fois…  (ça me rappelle un concert Jonasz où un poireauteur me racontait qu'il était fan de chez fan et qu'il l'avait vu au moins 4 fois et même 2fois sur une même tournée parce qu'on lui avait offert une place pour son anniversaire pour un concert de festival pendant ses vacances, le sourire en coin de ma fille) je m'enferme dans ma bulle musicale en haussant le volume car ils commencent à raconter la nouvelle tournée. Ouf, on entre, « un vestiaire gratuit pour votre parka ? », non merci, j'ai planqué mon appareil sous mon bras et j'ai repéré le vigile qui nous emmerdait avec son pointeur laser au concert de Renan Luce il y a plus d'un an, je vais pas me faire piquer l'appareil.

Entrée dans le Hangar, ce qui n'est pas un nom commercial, mais bien un ancien hangar reconvertit tant bien que mal en salle de spectacle en attendant la fin des travaux de Duchamp villon au départ puis les travaux étant arrêté le provisoire devient définitif. Donc murs en agglos cachés par des tentures, au passage je m'aperçois qu'on ne voit aucune de ces loupiotes sorties de secours qu'on voit d'habitude dans les salles, et des gradins donnant une bonne vue mais bien inconfortables au dessus du mètre 75, un petit côté classe affaire.  3ème rang, je suis pile poil à la bonne hauteur, légèrement de côté pour ne pas toujours avoir le micro devant son nez.  Le public est très mélangé, avec des jeunes de la vingtaine et de moins jeunes autour de la cinquantaine, ça ne me surprend guère, je trouve qu'il fait des chansons de facture très chansons françaises style rive-gauche des années 50 60.

    Démarrage en fanfare et pendant 2 heures le petit bonhomme ne s'arrêtera pas, il saute il bouge il s'agenouille, il est partout, il vit ses chansons, il les habite, parfois je me dis comme quand je vois des documentaires sur Brel ou Piaf, qu'il en fait beaucoup, mais en direct, ça passe, le gaillard est convaincant, il embarque la salle, il se ménage peu de pauses.

   J'ai bien fait d'aller le revoir  son nouveau spectacle est moins accordéonnant et moins habillé musette (ou alors je m'habitue), plus de pêche, plus de swing, des arrangements plus pop peut être,  un décor plus urbain que le précédent limite trop cliché romantique pour moi, et surtout un bel engagement sur scène,  j'étais beaucoup plus près ça m'a peut être plus impliqué, la voix est toujours un peu gouailleuse et éraillée, mais j'ai préféré cette version, une vraie ambiance à l'intérieur de l'équipe, un type généreux sur scène, dans un style très classique pour les textes, dans la lignée des Caussimon ou Mouloudji, un petit côté Piaf au masculin, ou Brel pour les jeux de mains ; oui je sais c'est pas du frais comme références, mais quand j'entends "les mains des femmes" je pense à ma grand mère et je suis certain qu'elle aurait aimé, je revois ses mains abîmées par les lessives à la chaudière et desséchées par des années à assembler  des manches des poignets de chemise à la maison en chantant et arrêtant la machine quand la radio diffusait une chanson de Piaf, ce qui, à l'époque était plutôt fréquent, en en parlant cette semaine j'ai réalisé qu'elle aurait eu 110 ans cette année.

 

 

 

 



09/02/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres