Dbloc notes

Dbloc notes

Aldebert Tournée les paradis disponibles Saint Saulve 28 septembre 2007

St saulve

 

Tu viens prendre un pot à la maison ce soir qu'on voit comment on se répartit les activités de sport ? –désolé ce soir, j'ai concert, où ça ? saint Saulve près de valenciennes, -et t'oublies pas demain matin on bosse. Vite, premier sorti, prems à la voiture, direction la maison une douche et hop, 250 kms et quelques à faire, ça devrait le faire la salle ouvre à 8 h, départ à 17h…. autoroute autoroute, je le confesse j'ai réchauffé le climat mais dans les vitesses autorisées. A propos de climat, il pleut mais c'est rien de le dire, les types roulent quand même comme des malades, ça me stresse je m'arrête prendre un café dans une station service, entre la voiture et la porte, je slalome entre les gouttes « ça drache, hein ! »   pardon, ça drache !  c'est rien de le dire (ça doit parler du temps et ce « dialecte » m'indique que je dois être entre la Picardie et le Nord.).

Vive le GPS, j'arrive devant la salle, hop les portes ouvrent, je me retrouve au premier rang, avec les lycéennes toutes agitées qui discutent des profs et du programme. J'apprend ainsi que Bel ami, c'est sympa à lire,  et en gros « c'est un mec qui cherche à se faire toutes les meufs ».

 

Les Lulus deboulent, c'est marrant le chanteur me fait penser à un mélange de personnage de Margerin, Hubert Mounier (le chanteur de l'affaire Louis trio) et Laurent Madiot. Clavier guitare, basse, batterie, ça tient debout et ça ronfle bien, une voix agréable, des textes et des musiques plutôt bien foutus, humour, sensibilité présence scénique et bonne communication avec le public, encore un artiste à suivre.

//www.luluenconcert.com/   (j'ai pas trouvé de myspace et le son des vidéos pas top top)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Changement de plateau, l'équipe s'affaire, les musiciens installent leur matos accordent, coup d'œil sur la salle. Noir, intro musicale, sentiments light..., comme le sauteur qui prend sa course d'élan, Guillaume fait quelques bonds et C'est parti.

J'ai pas regardé l'heure, j'ai eu l'impression que c'était trop court, mais il y  avait bien 14 chansons sur la set list, parmi lesquelles le bébé, la plage, dis moi dimanche et Carpe Diem la norme et la marge, gueule de bois pour les anciennes (PS Aude, la mouette n'existe pas dans le Nord, les filles n'osaient pas monter sur scène, une seule s'y était risquée, après un groupe est monté et a entrainé un public bon enfant)  et  l'inventaire, amoureuse, l'appétit du bonheur, les chatons dans un panier (avec une présentation du personnage qui fait les photos des calendriers à faire froid dans le dos, je laisse la surprise aux suivants, révisez vos séries TV) , c'est comment là haut, Mon père ce héros,  Lulu Marlène, La première fois avec Guillaume (un spectateur) et Julie… j'en oublie, faudra que je réfléchisse ou que d'autres se dévouent, une fois de plus je passe de la rigolade à la limite des larmes.

Ça va trop vite, on les voudrait toutes, un vrai moment de bonheur, et d'émotions, si bien qu'à la fin on a du mal à se séparer et qu'on rencontre des gens qu'on a déjà croisés, une forumeuse de Lille croisée au grand Rex (j'ai oublié le pseudo ou je ne suis pas sûr), QMG avec qui j'ai le temps de papoter musique et autres. 

Voilà retour voiture, cette fois c'est Aldebert pour plus de 2H et demies de route, et pas envie de dormir en arrivant, petit passage sur le net « quel concert pourrais je trouver dans pas trop longtemps ? pas trop loin ?  », boulot,  4heures après avec une pèche d'enfer, c'est comme kisscool, les concerts Aldebert, il y a le double effet.

Saint Saulve le 28 Septembre 2007

 

 

 

 



11/08/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres