Dbloc notes

Dbloc notes

Aldebert Tournée les paradis disponibles Le Bataclan 10 février 2007

Le Bataclan 10 février 2007

 

Ah les concerts parisiens, c'est quelque chose, un peu comme les embouteillages que le trafic info a bien géré, ça roulait tout le temps, en revanche j'attends l'option « place de stationnement info » avec impatience, même les parkings payants pleins dès 17h 30…  petite course dans Paris pour rallier le parking au Bataclan, retrouvage des amis fan d'un autre chanteur et que j'ai débauché, dont certains viennent du Var pour découvrir Aldebert en live. Un petit coucou à Node qui est plus loin dans la file, croisage éclair de Saba dans les escaliers, j'aperçois Zou et Toffio avec sa superbe coiffure et monsieur Klem qui fait des photos (à suivre)  pas loin, je crois bien que c'est Eyelink et c'est parti, première partie, vite Aldebert.

Sur cette tournée, c'est mon 4 ème concert, je crois que c'est la scène la plus grande et ça nous a permis de découvrir que les triangles pouvaient ne pas faire penser à des strings ou des soutifs.  C'était aussi mon premier concert assis au balcon, enfant et personnes de tous âges et surtout de taille très modeste oblige.  Grande scène, salle parisienne, la tournée a mis ses habits du dimanche, les cuivres déboulent, la lumière se multiplie et la sono la joue « gros son », je ne sais pas ce que ça donnait devant, mais à côté de la console, c'était excellent.

La set list,

L'appétit Du Bonheur
Lulu Marlène
Les Châtons Dans Un Panier
La Plage
C'est Comment Là-haut
Mon Père Ce Héros
Hypocondriaque
Dis-moi Dimanche
Rien Qu'un été
Indélébile
L'inventaire
L'album photo
L'Homme songe (avec Matar Sall)
Le bébé
Aldebert en Metallica <- bout instrumental,  Enter Sandman.
Amoureuse
-----------------------
L'orage (avec Yves Jamait)
Tête en l'air
La Norme Et La Marge
-----------------------
La première fois
Gueule de bois

 je ne sais pas si c'est la magie du spectacle  ou la sénilité, mais les bulles de savon j'avais l'impression de l'avoir entendu, j'aurai bien aimé « à petit feu », en tout cas, je suis content du retour de tête en l'air, j'ai des petits fans qui se dopent avec et qui seront contents d'apprendre qu'elle revient dans la set list.
Aldebert et sa bande, c'est un bonheur communicatif d'être sur scène, une vraie complicité, parfois l'impression de voir une bande de lycéen en plein délire, ça doit être ça aussi qui fait qu'on arrive à oublier les détails de la collection de chouettes de la Tatie. Pas grave on rattrape et ça fait partie de la vie du live, en échange c'est du 5.1 de la 3D, du je ne sais quoi par rapport à un CD (aussi bon soit il), une pêche d'enfer, une générosité , un engagement total et un vrai partage.
Est-ce un effet de la balance, mais comme au fou du roi dans l'inventaire,   (ici) , j'ai trouvé la voix de Bitchon plus présente, un petit plus, bien harmonisée avec celle de Guillaume. Pour le final Touf a endossé une chemise empruntée à Magnum (enfin ça donne ça vu du balcon ), Thomas a eu droit à son massage bataclanesque, le concert est fini, les filles redescendent de scène et on se rafraichit dehors, car ça commençait à faire très chaud !  on se dit au revoir, au prochain concert, j'ai du bol, moins de 8 jours et je retrouve la bande de joyeux drilles… un petit paradis à portée de main, un vrai remède à la grippe, les collègues tombent un par un, les mômes par paquet, moi j'ai ma vitamine G. mille bravos et autant de mercis

 



11/08/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres