Dbloc notes

Dbloc notes

Aldebert à Bois Jérôme juin 2006

Bois Jérôme  le 10 juin 2006

 

oh la vache! c'est déjà un concert passé! ça va pas recommencer ce soir? reste plus que la machine à mots et des photos pas super? mais non, les émotions ça se stocke sur un disque dur entre le diaphragme et le cerveau.

 

 

Bois Jérôme est un petit village au milieu des bois, dans le Vexin, il y a une église ancienne, de vieilles jolies maisons bien restaurées, quelques jolis bâtiments en ruine et des pavillons récents dont on sent bien que les années d'études des architectes ne sont pas toujours rentables, je me désole de voir les même baraques d'un bout à l'autre de la France.  Le concert a lieu sous le chapiteau du cirque Gervais et pourtant, il fait chaud, je sais c'est facile, mais je le referais pas même pour l'ambiance. Le public était mélangé de 8 ans à je sais pas combien, mais pas mal quand même,  des fans qui connaissent tout par c½ur, des forumeuses, des gens qui ne connaissaient quasiment pas.

 

 

 

     Un  concert Génial de plus pour Aldebert, une sacrée ambiance, ces musiciens jouent dans tous les sens du terme et nous on s'amuse. Aldebert joue avec son public, si le spectacle est toujours dans la même veine, les histoires et les enchaînements changent en fonction de l'humeur et des réactions de la salle. Guillaume est capable de faire passer un chapiteau rigolard debout chantant à tue-tête, à un silence ému en quelques secondes pour des textes sensibles comme « la dame au Camel Light » ou le sublime « mon père ce héros » qui sera sur le prochain album, la bonne idée, c'est le noir juste à la fin, ça permet de se sécher les yeux pour éviter de faire couler le rimel, j'en mets pas mais bon, c'est pratique quand même, parce que quand votre père a tourné le coin de la rue,  que vous entendez cette chanson et qu'à côté de vous des petits doigts vous pincent la main, c'est chaud !  on dira que c'était la transpiration. 

 

      La Set list, je l'ai pas notée, je suis pas pro, les nouvelles en plus du père, l'inventaire. J'adore le spectacle en live, on y entend le son d'une manière unique ; quel bonheur que d'entendre vibrer le violoncelle de Thomas, il sait le faire swinguer comme s'il était dans le quintet du hot club de France, et chanter comme dans un prélude de Bach ou dans un petit extrait du cygne de Saint Saëns, joué « pour rire » ;  c'est carrément magique quand il intervient sur des morceaux plus calmes, il leur donne une intensité rare. Je serais injuste si je ne parlais pas aussi de Groin groin et de sa contrebasse, comme me disait un gamin de 8 ans devant moi « t'as vu la vitesse de ses doigts ! » et lui aussi joli son de cordes ample et profond (coucou Clo). Je n'oublie pas La Chicane, et Atmen, ni surtout un de ceux qui fait que je ne peux plus dire « j'aime pas l'accordéon » l'excellent TOuf et ses claviers divers.  Pour avoir accompagné une jeune fan  ;)qui voulait faire signer son affiche par toute l'équipe, je peux vous dire qu'en plus toute cette bande de grands gamins est d'une gentillesse, d'une simplicité et d'une disponibilité avec le public, la marque des grands selon moi.

 

            Après concert, Guillaume file se rafraîchir et se changer et 20 minutes après il est là, signe des affiches, dédicace des CD des DVD,  prenant le temps de dire un mot à chacun et d'écouter les conneries qu'on peut lui bredouiller, enfin pour certains parce que d'autres ne sont pas capables de dire leur prénom , Guillaume  qui dit merci, merci à tous les gens qui viennent le voir. Les musiciens sympas qui viennent manger sous la toile et qui discutent simplement de ce spectacle, des spectacles passés, aussi simplement que si on se connaissait depuis toujours, Une impression d'être à la fête de la promo ou un truc du genre.

 

 

     La saison de spectacle 2005-2006, m'a amplement gâté avec la découverte d'Aldebert et d'Amélie les crayons, ça faisait longtemps que je n'avais pas été emballé au premier spectacle d'un jeune artiste au point d'avoir envie de voir plusieurs sessions d'une même tournée et de faire des kilomètres pour ça, et c'est pas fini cette année le père noël passe en septembre le 25, le petit bonhomme en rouge (on pourrait faire une chanson, le petit bonhomme en rouge  ….) nous offrira un nouveau CD, reste plus au vieux en rouge lui aussi à nous concocter une tournée avec plein de dates pas loin une jolie petite salle à Paris (c'est déjà dans les tubes, le Touf ou Monsieur Monnier nous diront ça quand ça sera fixé solide) etc… 

 

       Les Garçons pour tout ce que vous faites, la joie et le bonheur donnés merci, le plaisir quand on le partage ça le multiplie

 



11/08/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres